L'actualité de bourse en direct

François Hollande arrivera-t-il à relancer la croissance du pays ?

La déclaration de François Hollande, il y a un peu plus de deux ans ne tiendrait-elle plus la route ? Le chef de l'État admet, aujourd’hui, que la Finance est le super héros, qui viendra au secours du pays. En effet, l’économie de la France est dans une impasse. Il n’y a ni croissance ni inflation, que des dettes et des déficits budgétaires. L’on se demande pourquoi les investisseurs continuent à s’intéresser au pays.

François Hollande est prêt à mettre de côté l’objectif qu’il s’est fixé depuis 2012, celui de réduire le déficit public. L’essentiel, pour lui, c’est que les entreprises continuent à être compétitives. On peut alors s’attendre à un déficit de 4,4% en 2014 et 4,3% l’année prochaine. Des chiffres qui dépassent le seuil fixé par les traités européens. La dette publique atteindra aussi près de 2000 milliards d’euros, comme dans les pays du sud de l’Europe. Par ailleurs, l’État n’hésite pas à mettre en vente des richesses du pays. Il envisage, par exemple, de céder 20% de ses parts de la Française des Jeux.

Sortir la France du déficit et de la dette fait-il vraiment partie des perspectives de François Hollande ? La question reste sans réponse.



Mis en ligne le 23/09/2014 à 03h21