L'actualité de bourse en direct

Epargne : Comment préparer sa retraite ?

Malgré la présence du système de retraite par répartition, un nombre croissant de retraités ne parviennent plus à profiter d’une pension suffisante pour vivre décemment. Cela amène ainsi de plus en plus de personnes à épargner durant leur vie active, afin de pouvoir bénéficier d’une retraite confortable. Voici ci-dessous des conseils à propos des placements à privilégier dans cette perspective.

Epargner via des produits d’épargne classiques

L’une des démarches les plus répandues est d’épargner à travers des placements classiques de type livret d’épargne. L’épargnant peut notamment opter pour un livret non réglementé (il s’agit des livrets offrant les meilleurs taux de rémunération) sur lequel il effectuera des versements réguliers ou non. Les capitaux versés feront ainsi l’objet d’une fructification plus ou moins importante selon le montant du taux d’intérêt.

D’autres produits sont toutefois plus adaptés à la préparation de la retraite, notamment l’assurance-vie ou les produits d’épargne spécifiquement consacrés à la retraite comme le Perp et le Perco (réservés aux salariés) ou encore le Madelin (réservés aux indépendants).

Le principe de ces produits d’épargne retraite, qui présentent des taux généralement intéressants, réside dans le fait qu’ils doivent être régulièrement alimentés par les épargnants durant leur vie active. Une fois arrivés à la retraite, ils peuvent ainsi bénéficier de revenus supplémentaires qui peuvent prendre la forme de retraits successifs ou d’une rente viagère.

Dans tous les cas, il est préférable d’ouvrir un produit d’épargne dès que possible, idéalement au début de la vie active, afin que l’épargnant maximise les chances de profiter d’une retraite confortable.

Investir dans l’immobilier

Autre possibilité : l’investissement immobilier. Il s’agira dans un premier temps d’acquérir une résidence principale. Pour cela, l’épargnant peut contracter un prêt afin de pouvoir financer l’achat d’un bien immobilier. Il devra tout d’abord rembourser son crédit durant sa vie active pour ensuite profiter d’une forte diminution de ses charges fixes étant donné qu’il n’aura plus de mensualités ni de loyers à payer.

Dans un second temps, l’épargnant peut se tourner vers l’investissement immobilier locatif. Ce type d’investissement consiste en la souscription d’un crédit, tout comme cela est le cas avec l’acquisition d’une résidence principale. La différence réside dans le fait que le crédit est remboursé par les loyers du ou des locataires occupants les lieux. Lorsque le prêt est remboursé, l’investisseur peut alors profiter d’un revenu régulier de la part de ses locataires.



Mis en ligne le 14/04/2015 à 05h35