L'actualité de bourse en direct

Titre de volkswagen en forte baisse

L'actualité de la semaine se passe en Allemagne pour changer avec le gros scandale annoncé par Volkswagen concernant 11 millions de ses véhicules qui seraient équipés d'un logiciel espion qui permet aux automobilistes de passer sans problème les tests anti pollution un peu partout dans le monde. 

Ce logiciel d'un nouveau genre est programmé pour trompé les détecteurs lors de chaque controle et donc de permettre aux clients de profiter de prime écologique alors qu'ils n'y auraient pas droit normalement. Cette arnaque pourrait d'ailleurs couter très très cher à Volkswagen qui a déjà crédité un compte de 6,5 milliards pour payer les premiers frais. 

Les Etats-Unis sont furieux contre la société allemande et devrait très probablement leur infliger une amende de 16 milliards d'euro, ce qui aurait pour conséquence de faire chuter la cotation du titre allemand mais également d'entrainer toute l'économie allemande avec elle, en effet depuis lundi les marchés financiers sont en berne. Après une annonce de la Fed non rassurante, ce scandale pourrait bien indiquer la tendance des marchés pour les prochaines semaines car si Volkswagen est atteint, d'autres marques du groupe d'ieteren pourraient eux aussi être touché comme Audi ou Skoda qui sont équipé des mêmes moteurs que la célèbre golf.

La cotation n'a pas été suspendue à Francfort laissant le titre s'effondrer progressivement de 20% ce lundi alors qu'ils atteignaient également ce chiffre ce mardi en début de séance. Une affaire qui va laisser des trace dans l'économie allemande qui pense être au dessus des lois et qui devra montrer patte blanche dans les prochains mois pour ne pas passer comme le vilain petit canard de l'économie européenne.

En tout cas l'opportunité est bonne de foncer sur le forex en mettant en place une méthode de trading en vente à découvert afin de profiter au maximum du réajustement de plusieurs titres qui profitaient surtout de la popularité du marché allemand pour prendre de la hauteur mais sans réelle raison économique fiable.



Mis en ligne le 23/09/2015 à 05h22