L'actualité de bourse en direct

Le conflit du Moyen Orient s'élargit

Regain de tension au Moyen Orient ou l'Arabie Saoudite a fait expulser les représentants diplomatiques iraniens suite à l'attaquz au cocktail molotov qu'a subit l'ambassade d'Arabie Saoudite à Téhéran ce week-end. Ce regain de tension fait suite à l'exécution d'un prédicateur chiites soutenu par l'Iran qui avait été condamné à mort pour avoir défendu les valeurs chiites en Arabie Saoudite, un Etat sunnite.

Ce conflit entre deux puissances pétrolières ne va faire qu'envenimer la situation au Moyen Orient déjà la proie du groupe islamique armé Daesh. Les deux états étant clairement diamétralement opposé sur les mesures à prendre en Syrie, l'Iran se tournant vers la Russie alors que l'Arabie Saoudite se range du côté des "alliés" dirigés par les Etats-Unis. 

Lors de l'ouverture de la bourse en Asie, on sentait déjà poindre les incertitudes concernant l'orientation que prendrait le baril de pétrole après avoir chuté de 40% en 2015, une année aussi noir que l'or dont regorge le sol du Moyen Orient. De nombreux trader ont ouvert des lignes de compte à découvert avec comme objectif les 32 dollars sur le court terme pour le :baril de pétrole alors que d'autres anaystes voient le baril remonter à 65$d'ici la fin d'année 2016 .

Les nouvelles tensions vont certainement influer sur la cotation du pétrole mais va également entrainer avec elles des modifications dans les estimations de cours de plusieurs actions liées au pétrole. On le sait la situation est de plus en plus tendue dans ce coin du monde, la demande mondiale baisse tandis que les Etats Unis et l'Arabie Saoudite avait augmenté leurs réserves provoquant la chute du cours du baril. Pour le faire remonter, seule solution possible afin que les pays producteurs ne tombent pas en récession, un conflit de grande ampleur pourrait être lle scénario envisagé mais dans un climat plus que détestable.



Mis en ligne le 04/01/2016 à 03h30