L'actualité de bourse en direct

Les valeurs telecoms chutent en Bourse

Le lundi 28 mars dernier a été un vrai jeu de massacre sur la place de Paris. Suite à l'échec de la fusion Orange-Bouygues Telecom les valeurs des titres des quatre opérateurs historiques français ont dévissé. Ce n'était vraiment pas le moment d'investir en bourse. Ces valeurs technologiques qui ont fait les beaux jours des marchés ont également provoqué leur chute.

Les quatre cavaliers boursiers de l'apocalypse

A trop jouer avec le feu et en s'affrontant en permanence pour des peccadilles les big four des télécommunications françaises se retrouvent les quatre fers en l'air. Plus de onze milliards se sont évaporés dont 9 durant la seule séance du lundi 28. Le trader en ligne y a perdu son latin. La cote des quatre opérateur a reculé d'une façon jamais vue à la bourse de Paris.  Alors que le marché affichait une progression de 0,4% vers 11h, 11 Bouygues perdait 14,4 % ; Iliad, la maison mère de Free, chutait de 13 %, Numericable-SFR, de 14 % et Orange opérait un repli de 4,8 %. Les quatre opérateurs ont perdu en quelques jours ce qu'ils ont mis des mois à gagner.

Que sera sera

Il ne faudrait pas non plus trop écouter les oiseaux de mauvais augure. Le futur des télécommunication est plein de promesses. Les objets connectés vont devenir légions. L'internet de ces objets sera bien sûr transporté par les big four. L'augmentation des débits est inéluctable avec l'avènement du stockage en ligne et des autres applications du cloud. Les jeux en ligne utilisant la réalité virtuelle et les applications de réalité augmentée pour les entreprises vont devenir la norme. Elles sont de grosses consommatrices de débit internet. Des bénéfices colossaux vont être réalisés surtout durant les trois prochaines années. Les entreprises concernées vont bien vite créer de la valeur qui fera oublier cet épisode exécrable. Il sera toujours aussi intéressant de devenir trader.



Mis en ligne le 11/04/2016 à 02h58